Liturgie de saint Jean Chrysostome op. 41


Œuvre



Tchaïkovski, Piotr Ilitch (1840-1893)



La Liturgie de Saint Jean Chrysostome, qui porte le numéro d’opus 41, fut composée par Tchaïkovski en 1878, année marquée par la création de la Quatrième Symphonie, de l’opéra Eugène Onéguine et des Variations Rococo. Ce n’est pas par hasard, obligation ou nécessité que l’auteur du Lac des cygnes se lança dans un travail de composition d’une œuvre liturgique, dont les règles imposées par la discipline ecclésiastique orthodoxe rebutaient plus d’un musicien russe de cette époque. Tout d’abord, l’œuvre doit être purement vocale, car l’église orthodoxe ne tolère pas l’utilisation d’instruments de musique. La principale raison d’une telle règle est que Dieu doit être loué par l’instrument que lui-même a créé, c’est-à-dire les cordes vocales. D’autre part, le texte des différents hymnes qui constituent l’office liturgique doit être aisément compréhensible et ne pas disparaître derrière les effets musicaux. Ces règles étaient bien connues de Tchaïkovski depuis son enfance et ne représentaient pas de difficultés majeures pour lui. Son désir profond, comme on peut le voir dans ses échanges épistolaires avec des membres du clergé, était d’écrire une œuvre qui ouvrirait la voie à de nouveaux jeunes talents qui travailleraient à un retour aux sources du chant liturgique russe. Chant liturgique qui, à l’époque de Tchaïkovski, était soumis aux influences stylistiques italiennes et allemandes, plus proches d’un Cherubini ou de Mendelssohn, que de ses origines slaves.

L’œuvre à sa création fut accueillie en partie avec enthousiasme, en partie avec scepticisme. Avec enthousiasme, car elle présentait une tentative de changer la routine musicale de l’église ; avec scepticisme, car le résultat était une composition qui, quoique vocale, était écrite de façon instrumentale, techniquement difficile à chanter. Mais ce qui fut source d’un grand scandale, c’est que Tchaïkovski fit publier à Moscou son œuvre par son éditeur attitré Jurgenson, sans l’autorisation du lieutenant-colonel Nicolas Bakhmetev, directeur de la Chapelle impériale à Saint-Pétersbourg, musicien médiocre mais fonctionnaire émérite, qui prétendait à un monopole sur l’édition de partitions de chant liturgique. S’en suivit un procès retentissant que le compositeur et son éditeur, soutenus par la presse libérale et les cercles musicaux, gagnèrent, permettant ainsi aux musiciens de tous horizons d’écrire pour l’église et de pouvoir être édités.

Si, d’un point de vue stylistique, la liturgie opus 41 de Tchaïkovski n’est pas une œuvre révolutionnaire, d’un point de vue historique sa parution aura permis l’éclosion d’une pléiade de compositeurs purement religieux ou attirés par le chant de l’Église russe, dont le plus marquant et génial représentant est Sergueï Rachmaninov, qui par ses Vêpres, réalisera le rêve de Tchaïkovski d’un nouveau souffle créateur dans le chant liturgique russe.

Ivan Drobot

Composition
1878
Création
1879
Période
19e siècle
Langue
slavon d'église, slavon liturgique, vieux bulgare, vieux slave
Lieux
Europe de l'Est | Russie
Exécution
musique vocale a capella
Type de chœur / ensemble
mixte (chœurs)
Durée
ca. 60 min
Source consultée
• Roland John Wiley. "Tchaikovsky, Pyotr Il′yich." Grove Music Online. Oxford Music Online. Oxford University Press. Web. 25 Apr. 2017
• BnF Autorité FRBNF13910181
Mouvements / parties
– Amin. Gospodi pomilui
– Slava: Edinorodniy Syne
– Priidite, poklonimsya
– Alliluiya
– Slava tyebe gospodi
– Kheruvimskaya pyesn
– Gospodi pomilui
– Veruyu vo Yedinago Boga Otsa
– Milost mira
– Tyebe poyem
– Dostoino yest
– Amin. I so dukhom tvoyim, Gospodi, pomilui
– Otche nash
– Khvalitye Gospoda s nebyes
– Blagoslovyen gryadiy vo imya Gospodnye
Est au répertoire de
accentus


Ressources

Partition

Liturgy of St. John Chrysostom op. 41 / Peter Tchaikovsky | Tchaïkovski, Piotr Ilitch (1840-1893). Compositeur

Liturgy of St. John Chrysostom op. 41


Tchaïkovski, Piotr Ilitch

Partition

Musica russica



Texte et traduction

Enregistrement de prononciation

Enr. prononciation : Liturgie de saint Jean Chrysostome / Piotr Ilitch Tchaïkovski | Tchaïkovski, Piotr Ilitch (1840-1893). Compositeur

Enr. prononciation : Liturgie de saint Jean Chrysostome


Tchaïkovski, Piotr Ilitch

Enregistrement de prononciation



Disque

Romantic choral music from Russia / Tchaikovsky, Tchesnokov, Gretchaninov...[et al.], comp.  | Tchaïkovski, Piotr Ilitch (1840-1893). Compositeur

Romantic choral music from Russia


CD

Grindenko, Anatolij | Russian patriarchate choir

Tchaïkovski, Piotr Ilitch | Česnokov, Pavel Grigor'evič | Grechaninov, Aleksandr Tikhonovich

Liturgie de Saint-Jean Chrysostome / Tchaikovky, Rachmaninov, comp. | Tchaïkovski, Piotr Ilitch (1840-1893). Compositeur

Liturgie de Saint-Jean Chrysostome


CD

Grigorieva, Galina | Kornev, Nikolaj

Tchaïkovski, Piotr Ilitch | Rachmaninoff, Sergei

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs